logo art for ness blanc
icône carte cadeau de couleur blanche

Carte cadeau

icône utilisateur couleur blanche

icône carte cadeau de couleur blanche

Carte cadeau

icône utilisateur couleur blanche

Festival international de la bande dessinée d’Angoulême

11 Sep 2021ART

Angoulême Stand ArtForNess

Le 46ème Festival International de la Bande dessinée d’Angoulême a eu lieu du 30 Janvier au 02 Février 2020 à Angoulême. Il a été prévu plus de 200 000 personnes pendant les quatre jours de cette édition.

Le festival international de la bande dessinée d’Angoulême, appelé tout simplement « festival d’Angoulême », est considéré comme étant le principal festival de bande dessinée francophone et le deuxième plus important d’Europe compte tenu de sa notoriété et de son taux de participation après le Salon international des bandes dessinées de Lucques, en Italie. Il a lieu tous les ans au mois de janvier et ce depuis 1974. Il comprend des expositions, débats, rencontres et nombreuses séances de dédicace des principaux auteurs francophones de bandes dessinées présents.

De nombreux prix sont décernés en cette occasion, dont le grand prix de la ville d’Angoulême, qui va servir à récompenser un auteur pour l’ensemble de son œuvre, et le Fauve d’or, qui va quant à lui récompenser un album paru pendant la session précédente.

Les origines du festival international de la bande dessinée d’Angoulême

Les origines du festival international de la bande dessinée d’Angoulême remontent à l’année 1972 où une exposition a été mise en place et organisée par un conseiller municipal de la ville à savoir Francis Groux, sur le thème « Dix Millions d’Images », qui a rassemblé des passionnés de BD autour du scénariste Claude Moliterni.

L’année suivante, en 1973 donc, le conseiller municipal Jean Mardikian a organisé la Quinzaine de la littérature qui a connu un grand succès, autour de non seulement Claude Moliterni, mais aussi de plusieurs artistes de renom. Le trio Groux, Mardikian et Moliterni va décider donc en 1974 de lancer la première édition du Festival international de la bande dessinée.

De nombreux auteurs y ont participé, dont Franquin, Maurice Tillieux ou Harvey Kurtzman. Depuis cette date, la hausse de fréquentation régulière que va connaitre le festival confirmera d’année en année sa forte croissance, pour devenir l’événement incontournable d’aujourd’hui qui est sollicité pour tous les amoureux de la bande dessinée.

Rétrospective de la bande dessinée arabe au festival de la bande dessinée d’Angoulême

La bande dessinée arabe


Il faut croire que le lecteur et fan européen de la bande dessinée ne connait presque rien ou pas grand-chose à la bande dessinée arabe. Mais même si la bande dessinée franco-belge, japonaise dites « Mangas » ou américaine dans la plupart du temps « Comics », domine le marché mondial, les pays arabes commencent quand même à s’imposer au niveau international. Au fil du temps, la bande dessinée a évolué, s’est adaptée au goût du public, et parfois aux situations politiques compliquées.

De jeunes auteurs, dans cette région font bouger les choses avec une grande énergie énorme mais des moyens réduits. L’Algérie, l’Égypte, l’Irak, la Jordanie, le Liban, la Libye, le Maroc, la Palestine, la Syrie, la Tunisie, de nombreux pays arabes seront représentés pendant cette exposition. Cette dernière édition va nous permettre de mieux comprendre ces diverses sociétés qui oscillent entre désir liberté, et respect des traditions mais également de mettre un coup de projecteur sur ces artistes souvent peu connus.

Une nouvelle génération d’artistes


Réunissant hommes et femmes, ces artistes trentenaires font généralement partie de collectifs (Samandal au Liban, TokTok en Égypte, Skefkef au Maroc, Lab619 en Tunisie, …). Ils vont se baser à la fois sur la rage et l’humour pour témoigner de la situation actuelle de leurs pays. A côté de cette passion pour la Bande Dessinée, ils ont aussi un autre métier et sont donc peintres, musiciens, et la presse, l’édition jeunesse, la publicité, la créativité sont leur domaine de prédilection.

Il est encore impossible pour eux de ne vivre que de cela, surtout à cause de la réalité du marché de l’édition qui est très segmenté d’un pays à l’autre, et ce pour les obstacles mis en place par les différents régimes à la libre circulation des publications. C’est donc grâce à internet qu’ils se sont fait connaitre et ont fait leur place dans ce milieu.

Ce moyen leur permet également d’échanger entre eux ainsi qu’avec leur public. Dans leurs dessins, ces créateurs de bandes dessinées évoquent le quotidien des grandes villes en utilisant l’arabe dialectal plutôt que l’arabe littéraire. La forme des bandes dessinées est expérimentale puisqu’ils y mêlent la tradition du dessin arabe à l’esthétique des bandes dessinées occidentales, des mangas et du Street Art, …

Angoulême Stand ArtForNess Lab619

Samandal primé à Angoulême en 2019


Le prix de la bande dessinée alternative du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2019 a été décerné au collectif Samandal pour sa nouvelle publication Expérimentation, pendant la cérémonie de remise des « fauves », les prix du festival, le samedi 26 janvier 2019 au Théâtre d’Angoulême.

Le livre qui a été publié en décembre 2018 à Beyrouth est une collaboration avec Alex Baladi, auteur suisse d’origine libanaise. Quatre scénarios sont traduits en trois langues chacun : l’arabe, le français et l’anglais en plus d’une quatrième représentation muette. Et chacune de ces versions est interprétée en images par un dessinateur différent. Ce livre est un objet parfaitement symétrique, et donc lisible dans les deux sens. Il regroupe principalement des auteurs des scènes beyrouthine et genevoise de la BD avec quelques exceptions (France et Tunisie).

Les scénaristes qui ont signé ce numéro sont Alex Baladi, Samir Youssef, Abir Gasmi, Adeline Rosenstein. Les dessinateurs qui y ont participé sont : Cécile Koepfli, Maurane Mazars, JM Bertoyas, Pierre Schilling, Nour Hifaoui, Mohammad Kraytem, Raphaelle Macaron, Jana Traboulsi, Lena Merhej, Tracy Chahwan, Aude Barrio de Sousa, Andréas Kündig, Ibn al-Rabin, Joseph Kaï, Ghadi Ghosn, Karen Keyrouz et Alex Chauvel.

Quant aux couvertures, elles étaient signées par Sandra Ghosn, Helge Reumann et Barrack Rima. À signaler également David Habchy pour la typographie et Tala Safié pour la direction artistique.

L’équipe actuelle de Samandal comprend Lena Merhej, Barrack Rima, Joseph Kaï, Raphaelle Macaron, Nour Hifaoui, Karen Keyrouz et Tracy Chahwan.

Angoulême- Photo Festival 2019 –

Le déroulement du festival international de la bande dessinée d’Angoulême édition 2020


L’exposition Nouvelle génération
, la bande dessinée arabe aujourd’hui, va s’étendre dans ce festival de la bande dessinée d’Angoulême sur trois salles du musée et suivra un parcours géographique qui sera à la fois ludique et rêveur. Une scénographie particulière mettra en avant les collectifs d’auteurs, qui sont ceux qui vont mener le renouveau de la bande dessinée arabe contemporaine. On découvre surtout les noms humoristiques de ses groupes comme le tok-tok, qui est l’équivalent égyptien du rickshaw indien qui se faufile dans les embouteillages perpétuels du Caire, le skefkef, qui est un sandwich populaire au Maroc ou encore le 619 du Lab, qui est le code-barres des produits tunisiens.

Le public découvre au fil des pièces, des planches originales encadrées ainsi que des pages consultables sur tablettes et sur écrans interactifs, le tout entouré des décors dans lesquels les auteurs évoluent, comme les décors urbains, omniprésents dans leurs productions. Un parcours pour enfants permet aux plus jeunes de se familiariser avec cette production nouvelle, ouverte à toutes les influences des traditions étrangères, mais aussi des arts de la rue, de la télévision, des jeux vidéo.

Afin de faire connaitre la bande dessinée arabe et pouvoir l’exporter dans le monde, les coproducteurs de cette exposition ont mis en place une version itinérante, d’ores et déjà disponible.

Un cycle de cinéma viendra compléter la programmation, à travers des films d’actualité et du patrimoine, ainsi que la nouvelle génération du cinéma arabe contemporain.

Le site officiel du festival est ici.

Angoulême Stand ArtForNess BD

Le festival international de la bande dessinée d’Angoulême édition 2020 selon Art For Ness

Une présence hors norme, une ambiance très chaleureuse a été au rendez-vous au Stand de Art For Ness, qui a pu rencontrer plein de nouveaux artistes et de maisons d’éditions afin d’élargir dans les prochains mois les produits exposés sur la galerie en ligne www.artforness.com afin de satisfaire les caprices des amoureux des bandes dessinées, des livres, des albums, et des accessoires très stylés et uniques.

Les prix à la fin des 4 journées de folies du Festival étaient :

*** Le Grand Prix du 47e Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême 2020 couronne un auteur complet, dessinateur innovant et narrateur hors pair, dont l’œuvre pour adultes comme pour enfants est empreinte de la plus grande humanité : « Emmanuel Guibert ».

*** Cette édition 2020 a récompensé « Aurélien Estager » pour sa traduction du manga « Stop Hibari Kun » de « Hisahi Eguchi » et publié par les éditions « Le lézard Noir ».

*** Le prix FIBD du Patrimoine 2020 est pour La Main verte et autres récits, de Nicole Claveloux et Zha Édith,

*** Le prix FIBD de la Bande Dessinée Alternative de l’année 2020 est pour « komikaze #18 »

Pour une revue express du Palmarès 2020 en vidéo par ici.

Une touche à la pointe du digital s’ajoute à cette session, une application pour un meilleur suivi des actualités des 14 expositions et de plus de 350 événements durant les 4 jours de folie : Téléchargez l’application officielle par ici

Une petite mention à nos chers partenaires et artistes qui ont honorés notre stand grâce à leur présence via leurs œuvres dans notre Stand :

AlifBata, Lab 619, les œuvres des artistes Seif Eddine Nechi , Noha Habaieb, Zeineb Ben Haouala Berrim, Va Jo, Akakir ( avec les affiches du Festival Ciné-Palestine en sérigraphies ), Tracy Chahwan, Mahmoud Benameur, Diala Brisly, Ayoub Normal et Sadri Khiari.

Et ce n’est pas fini ! Rappelez-vous chers ami(e)s, si vous avez envie de découvrir ces œuvres, c’est ici en quelques clics, la livraison existe sur tout le territoire Européen, à vos commandes, les quantités sont vraiment limitées !

A propos de l’auteur

Ines-Baccouche
Ines Baccouche

Quand l’objet prends sens

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Festival du Cinéma Palestinien

Festival du Cinéma Palestinien et Art For Ness … l’engagement ! Art For Ness : Qui sommes-nous ?Nous une galerie d’art en ligne qui a pour principal objectif de promouvoir et mettre en valeur les illustrateurs, dessinateurs de bandes dessinées...

ART
14 Oct 2021
Interview de jour

Jawher Soudani Vajo

Jawher Soudani, ou comme nous l'avons nommé "Vajo" est un Street Artist et Graphic Designer mais pas que ! Cette personne dévouée de multi-facettes est aussi un créateur de marque de "Lablabi Store" et l'acteur principal du film "The last of us". D'ailleurs, il a...

ART
27 Sep 2021

Pourquoi aimons-nous dessiner ?

73000 ans, c’est l’âge du plus vieux dessin du monde. L’écriture quant à elle, n’est apparue qu’il y a « à peine » 5500 ans.

ART
23 Sep 2021

Inktober : Origines et secrets selon Art For Ness

Quand on évoque le mois d’Octobre, on ne peut passer à côté de l’évènement phare du mois, à savoir, le moment où les artistes vont partager une œuvre d’art et ce chaque jour du mois.

ART
23 Sep 2021